2ème partie du voyage 2008 : CHINE

Notre parcours en Chine :
1) BEIJING - XIAN   sur cette page
2) HENGDU - LIJIANG  - SHANGRI-LA  sur l'autre page ICI 


Après une grande déception de n'avoir pas pu nous rendre au Tibet, inaccessible vu les évènements, voici les 3 vadrouilleuses en CHINE
 
De gauche à droite Marie Claude, Mimi et moi….


Nous n'étions que nous 3 car Viviane qui était avec nous en Thailande est partie sur Katmandou pour aller faire un trek. Nous la retrouverons, Marie Claude et moi, là-bas aux environs du 18 avril et Mimi retournera chez elle à Phuket.

Je suis hyper contente car ma copine Ana (coéquipière 2007) va venir nous rejoindre à Pékin.. En effet, son mari a été muté pour 2 ans à Shangaï donc elle n'est pas trop loin et s'est décidée pour faire le circuit Chine avec nous..

Avant de commencer mon récit, je tiens à remercier MIMI pour son sympathique accueil dans sa maison à PHUKET où nous avons passé un agréable séjour bien reposant avant d'affronter notre parcours en Chine bien fatiguant, mais inoubliable !!


24 Mars 2008 : PEKIN :
Ce n’est pas  « Pékin Express » (pour ceux qui se souviennent de l’émission TV), mais presque.

Nous ne vivons pas avec 1 euro par jour, mais avec très peu quand même… Hé oui ! les vieilles routardes sont un peu fauchées !

Mais il faut faire gaffe quand même… les vols intérieurs sont très chers : Bangkok / Pékin  hou la la !  et le vol Kunming Katmandou (qui n’était pas prévu au programme) hou la la

Pour la petite anecdote le  « hou la la » que nous employons souvent sans nous en rendre compte étonne bien les chinois et ils nous imitent en riant… D’autant plus que dès que nous arrivons à un endroit, nous devenons l’attraction principale et tous nous entourent et nous observent, certains même nous prennent en photo.
Il faut dire que dans cet endroit, nous sommes les seuls touristes « blancs » parmi tous les autochtones… Je précise bien touristes européens car des touristes Chinois … hou la la … plein plein plein ! !

Ce n’est pas encore la saison et en ce début du mois d’avril il fait encore froid à Pékin… enfin BEIJING.
 
Notre hôtel à BEIJING est dans une rue des hutongs (anciennes petites ruelles chinoises) en démolission en face d’une ruine et des gravats, choisi par Mimi, comme tous les autres hôtels en Chine,  car elle a gardé toutes les cartes des hôtels où elle avait déjà été il y a quelques années. 




J'aurais mieux aimé, comme avec les copines de l'année dernière, choisir en commun…ce qui est l'attrait  d'un voyage individuel...mais .. il faut garder bonne figure pour rester en bon terme…
 
Pour l'instant, nous arrivons à 3 (Mimi, Marie Claude et moi) et prenons un « dormitory » à 4 lits superposés (douches à l'étage à droite vers la cuisine des routards et toilettes au fond dans la cour à droite).


Cet hôtel était quand même super chouette  !! 


ça c'est le grand panneau qu'il y a au mur

Les toilettes au fond à droite

J'ai bien dit les toilettes .. là bas après les escaliers ... à droite... y'a pas intérêt à avoir envie de faire pipi en pleine nuit avec une lampe de poche ... déjà que nous dormons en haut dans des lits superposés...c'est ça les vacances  ! ! !  








Notre hôtel « routard »  mais sympathique était très bien placé – en plein centre ville proche des remparts…


Derrière le petit muret, c'est une petite pièce où il y a 4 ordinateurs .....




1er jour à PEKIN :
Notre planning de l’après midi : 
Visite de la place Tien Amen et de la Cité interdite.
En sortant de l’hôtel, nous traversons les Hutongs … petites rues pavées où il fait bon flâner et « magasiner »  comme disent les canadiens…
Plein de shops chinoises : calligraphies – pinceaux – sculptures de toutes sortes. Maisons en bois typiques.
Nous faisons chacune quelques petits achats de babioles – comme on dit : « merdouilles »  vocabulaire argot que  nous avons appris entre autres à mon amie Ana qui est Hollandaise. 















Dans les Hutongs de PEKIN ... très spectaculaire jongleur de pâte à gâteau ...

Ce qui lui apporte quelques clients supplémentaires..

Un petit diapo sur PEKIN ....... pour stopper l'image : passer la souris dessus !





Malheureusement, ces quartiers typiques chinois sont en démolission, remplacés plus tard par des bâtiments en béton.
 
Nous arrivons finalement place Tien Amen. Mimi nous a laissé car elle connaît déjà. Moi aussi d’ailleurs, mais j’ai voulu y refaire un petit tour avec Marie Claude.
Nous cherchons péniblement l’entrée de la Cité Interdite. Nous longeons la muraille et marchons dans la mauvaise direction, énervées de ne trouver personne qui parle Anglais.


Après plusieurs piétinements, nous avons enfin trouvé l’entrée qui était de toute évidence devant …. Mais il était 16h 30 et la Cité fermait à 15h 30.
 
Grande déception qui vient se rajouter à celle du Tibet, surtout de Marie Claude qui, en plus, avait oublié dans les toilettes les babioles qu’elle avait achetées.
 
Nous retournons donc à notre hôtel avec grande difficulté car on se perd dans les petites ruelles.
A notre arrivée… surprise : Ana arrivée de Shangaï m’attendait dans la chambre.
 
Ho ma petite Ana que je suis contente de te revoir !   nous allons boire un pot au restaurant de l’hôtel et Ana se commande un petit plat car elle a très faim… 

Ensuite retour en soirée dans la chambre où je lui présente mes coéquipières… puis nous grimpons sur les lits du dessus, puisque mes coép s’étaient déjà appropriée des places du dessous ….   Donc nous nous sacrifions (ce mot si contrariant je l’ai gardé en mémoire, car employé injustement par Mimi à propos des places de bus !! comme je l’expliquerai plus tard… ou plutôt non… pas la peine !).
On se rend compte, au fur et à mesure de l'avancement du voyage, du caractère de chacune … 
 
Pour la petite anecdote.. Mimi était dans la douche et avait oublié sa serviette de bain... sans complexe..elle est passée.. toute nue ..dans la cusine pour aller dans le couloir jusqu'à la chambre… il faut dire qu'il n'y avait personne que nous ...
Ana était dans la cuisine, au téléphone avec son mari et elle lui dit en rigolant.. devine qui je viens de voir passer à poil !


Lendemain avec Mimi et Ana : visite de « summer palace » palais d’été que je me souviens avoir déjà vu lors de mon voyage avec mes collègues boulot en 2003 ; Mais j’ai beaucoup apprécié de revoir ces allées et ces arcades en bois sculptés le long d’un grand lac et le fameux bateau en marbre (pour ceux qui connaissent).








à BEIJING ... peintre de talent dans les allées du SUMMER PALACE.... au sol avec un gros pinceau et de l'eau !   les signes apparaissent puis disparaissent en séchant...

Marie Claude, encore sous le coup de la grande déception a préféré  « ne plus rien voir de Pékin »  et comme elle dit « ne voulait pas visite la Chine et donner son argent aux Chinois, mais aller au Tibet »………    nous aussi, nous sommes très déçues … mais faut bien se faire une raison et continuer notre voyage…
Plus tard elle nous a même dit qu’elle avait failli annuler tout et reprendre un vol de retour ! !
Voilà un trait de caractère de Marie Claude qu'on ne connaissait pas… 

Mais nous la retrouvons en fin de journée toute souriante (avec des paquets dans les bras) les magasins ça « requinque ».
Elle a fait quand même la cité Interdite… donc, fort heureusement, la voilà plein d’enthousiasme pour la suite des aventures…..

 
Balade dans les vieilles rues et au marché 

 
Nous avons passé une journée pour voir évidemment la grande muraille … que j’avais déjà vu avec mes collègues de boulot et me souviens avoir passé une super journée à rire et à grimper toutes ses marches épuisées mais ravies…..
Là notre ascension était beaucoup plus calme et tristounette….
Le lendemain, j'avais très mal aux mollets d'avoir monté toutes ces marches !! 

   
Quant à Mimi, la baroudeuse habituée, comme elle dit, à toutes les situations les plus difficiles, s’est donné un défi :  « aller jusqu’au bout de ses forces »  et manger local et vivre local… pour prouver quoi ? L’éternelle jeunesse ?  Ceci dit  Chapeau …… quelle énergie !!

Elle mène ses troupes avec - mine de rien -  une « autorité » que personne n'ose contredire, nous emmenant dans les hôtels « routards »  où, comme je l'ai dit plus haut, elle avait déjà séjourné quelques années auparavant….
 
Donc si nous voulons que tout se passe dans une bonne entente, nous suivons allègrement…
 
Et la petite Ana est toujours joyeuse en en train de rire, ce que, plus tard me dira Marie Claude qui n'a pas participé à sa gaité .....  n'ayant pas le même sens de l'humour !  et ben.. c'est que nous n'avons sûrement pas les mêmes valeurs ! , je pourrais bien dire également que je n'ai pas beaucoup ri des choses qui la faisaient rire "elle"  ... mais j'ai gardé ça pour moi !!!  A quoi bon les mauvaises réflexions de ce genre !

Nos coép ont abandonné les « dormitory »  local oui… mais faut pas pousser quand même !! hi hi hi !

Donc, après BEIJING, je partageais la chambre double avec Ana et Mimi avec Marie Claude.

En parlant de chambre... une anecdote à propos de Mimi qui  demandait à chaque fois une petite faveur aux hôtels précisant qu'elle venait pour la 2ème fois en emmenant des clients.

Dans un hôtel, je crois que c'était à Dali, la réceptionniste lui dit tout bas (j'ai entendu) qu'elle lui réserve une meilleure chambre avec une terrasse et là-dessus nous délivre les 2 clés qu'on prend au hazard.
Avec Ana on obtient une chambre avec une terrasse, pensant évidemment qu'il en était de même pour les 2 autres filles....
On commence à s'installer... arrive en furie Mimi qui nous dit que c'était une chambre que la patronne lui avait réservée.... elle parle..  elle parle..  elle parle....  et une 2ème fois en furie elle nous répète la même chose... et elle s'en va en fermant la porte, nous laissant héberluées ! !  il y a des manières plus correctes tout de même pour dire les choses !!  


5 minutes après elle revient de nouveau en furie en recommençant une 3ème fois sa phrase que cette chambre était réservée pour ELLE ..etc.. etc... et moi je dis en riant.. "ça fait 3 fois que tu nous le dit"
et elle referme la porte au nez d'Ana qui était en train de lui dire gentiment qu'on allait changer de chambre que ce n'était pas grave pour nous....
Mimi a filé en bas .... et nous avons eu le temps de changer et lui restituer celle avec une terrasse...   en plus cela nous était complètement égal d'avoir une terrasse ! !

La pauvre Ana était dans tout ses états car trés sensible et encore sur le coup de l'étonnement d'avoir eu la porte si violement fermée devant son nez...

Mais le lendemain on a fait comme si de rien n'était et tout est redevenu dans l'ordre..


Je n'en veux pas à Mimi surtout qu'elle nous avait si bien reçu dans sa location à Phuket, car je suis très tolérante et je peux supporter... (jusqu'à une certaine limite...quand même)  les caractères des unes et des autres, car je sais que moi aussi j'ai mes travers….  


Voilà... je ferme la parenthèse ...  la petite anecdote de l'hôtel est terminée...

Nous voici toutes les 4 qui quittons notre hôtel de BEIJING pour aller prendre un taxi qui nous amènera à la gare.
 




Petite introduction un peu longue.. je dois l’avouer… pour situer un peu les 4 voyageuses que nous sommes…  
Je n’ai pas parlé de moi :  je me laisse mener par la meneuse. Je pense que je n’ai pas mon mot à dire sinon j’ai bien compris que si je n'étais pas contente.. Je pouvais virer toute seule ... Sympa les filles !  l'ambiance commence à se dégrader….
Comme quoi.. Les années se suivent mais ne se ressemblent pas…. l'année dernière mes coéquipières étaient super sympa et nous n'avons jamais eu de problèmes. D'ailleurs, nous sommes toujours restées en contact.
 
Nous écourtons notre séjour sur Pékin à cause de la disponibilité des train pour Xian… le prochain train était pour le lendemain ou alors pour dans 3 ou 4 jours…Nous aurions pu rester plusieurs jours mais Marie Claude avait envie de partir… drôle quand même… quand nous avons pris les billets d’avion à Phuket, c'est quand même elle qui a insisté pour aller à Pékin alors que c'était le billet le plus cher ! c'est ce que lui a fait remarquer gentiment Mimi … puisque nous avions déjà vu toutes les 2 cette ville.
En tout cas j'aime cette ville et je me promets d'y revenir un jour...

On passe à la banque et un panneau devant chaque guichet m'a amusé …  

On peut donner notre appréciation sur la personne qui s'est occupée de nous .. On appuie sur "satisfactory" ou "average" ou "dissatisfied" .. il s'affiche alors de nombre d'étoiles de satisfaction .. malheur à celles qui n'a pas d'étoiles  !!




Train BEIJING / XIAN en couchettes dures … … préférables aux couchettes molles, comme dit Mimi, elles sont identiques mais sans compartiments fermés donc plus en  « contact avec les locaux »
 
Nous avions réservé les places du bas et les 2 autres filles en bas également dans le compartiment à côté, aucunement gênées par les chinois qui n’osaient pas venir s’asseoir en bas sur notre couchette à côté de nous, dans la journée, mais restaient dans les couloirs.
Je ne me souviens plus de ce qu'il s'était passé mais c'était bien marrant !


Mimi et MC mangent leurs nouilles instantanées
 


Les trains couchettes sont confortables en Chine : les compartiments ont 3 lits de chaque côté et une petite table au milieu, utilisée essentiellement par les détenteurs des couchettes inférieures. Chaque lit comporte un oreiller et un duvet en principe très propre pour ce qui est du train BEIJING / XIAN.
 
Dans chaque compartiment il y a un thermos rempli ou à remplir d’eau bouillante. Chaque fin de wagon vous avez la machine à eau chaude. L’eau chaude sert également pour les nouilles instantanées très prisées pendant les voyages en train et qui font office de petits déjeuners déjeuner et dîners.
 
Les Chinois se déplacent partout avec leur récipient à thé ou thermos ainsi que leur thé.
 
Arrivée à XIAN : journée libre pour nous.
Ana et Marie Claude ont été voir l’armée enterrée (déjà vu pas envie de revoir) et Mimi et moi avons été chacune de notre côté « magasiner »…..
 En dehors de l'Armée enterrée l'intérêt de la ville est limité et 2/3 jours suffisent largement à en faire le tour.
Nous avons visité le quartier musulman car XIAN est la première ville musulmane de Chine et il est surprenant de voir le mélange de deux types architecturaux différents. En effet les influences chinoises et arabes se mélangent parfaitement dans une harmonie inédite.




On s'arrête devant les femmes qui confectionnent des raviolis





Un peu plus loin sur le trottoir on donne nos raviolis à faire cuire

Et on s'installe à une table sur le trottoir pour manger nos raviolis.. un délice !

Autre petit resto très local où elles ont mangé (pas moi) … regardez la crasse .. j'vous dis pas l'hygiène là dedans .. mais mes coéquipières aiment dire qu'elles mangent local  !! (c'est la raison pour laquelle Marie Claude a été malade comme un chien plus tard … son estomac n'a pas pu résister … )

On prend notre assiette et on va s'asseoir dehors sur le trottoir



Moi ça m'a vraiment coupé l'appétit … 
je les ai laissé s'asseoir sur de minuscules tabourets plein de crasse et j'ai préféré aller faire un petit tour en les attendant … de toute façon le tabouret qui restait pour m'asseoir était dans le caniveau … je ne suis pas chochotte mais ce n'était du tout engageant !  ni appétissant ….. 
mais c'est mimi qui décide .. On voit que la pauvre Ana est contrariée mais n'ose pas me suivre… 



Sinon on a profité de notre passage pour aller voir la très belle pagode de l'oie sauvage.



Et comme partout dans les lieux touristiques .. on se fait harceler par les vendeurs de babioles.



Voici un endroit où nous avons mangé du canard laqué. Debout derrière il y a une petite chinoise que nous avons rencontrée et qui nous a escorté quelques temps... Nous l'avons invitée ...elle s'appelle Renée et oui je m'en souviens car c'est un prénom bizarre pour une Chinoise !





Petits jeux de jets d'eau en musique avec pour toile de fonds la Grande  Pagode de l'Oie Sauvage -  XIAN 

Je ne vais pas continuer à donner trop de détail, car j’ai quitté le clavier de l’ordi par obligation (impossible de me connecter à mon blog…. censure chinoise ! ! ? ?  
 
Il me reste quand même quelques instants inoubliables que je m’empresse d’évoquer avant que ma petite mémoire me fasse défaut.
Le prochain endroit où nous allons m'a énormément marqué et j'en garde un très très bon souvenir ..

Après XIAN, nous prenons encore un train couchette pour CHENGDU..


Pour découvrir la suite de notre voyage 
CHENGDU - LIJIANG  - SHANGRI-LA  CLIC     ICI