Le SICHUAN

 

 


train Xian / Chengdu :
Wagons beaucoup moins propres que le dernier voyage… les duvets et têtes d’oreillers n’ont pas été changés et les compartiments n’ont pas été débarrassé des poubelles… Heureusement que j’avais pensé à prendre mon sac de couchage en soie… 

Nous sommes les seuls occidentaux dans ce wagon et la curiosité des chinois dure plusieurs heures… Ils nous dévisagent sans aucune gêne… ensuite nous faisons partie du paysage… 

En fin de compte nous nous sommes bien habituées aux couchettes dures et à toutes ces odeurs de soupe et autres… et ces chinois qui circulent et parlent très forts… par moment on dirait Michel Leb dans ses fameuses imitations hi hi hi  j'adore !     



C’est pourtant dans le train Xian / Chengdu que j’ai entendu Mimi dire qu’elle voulait changer et aller dans les couchettes molles plus confortables…. Tiens !  Marre du local ? 


Nous avec Ana on était bien !!! on s’habitue à tout… l’aventure c’est l’aventure ! ! ! 


CHENGDU et ses environs 
Voilà que je n’ai rien noté sur cette ville et déjà je ne me souviens plus du tout !!! par contre je me souviens que nous avions laissé nos valises à l’hôtel et pris seulement notre sac à dos pour aller faire un périple à QINGCHENG SHAN (mont de la Cité d’Azur) montagne sacrée taoïste à 80 km de CHENGDU.
Nous avons fait 5 heures de longue route en bus « rodéo » (j’appelle bus rodéo, car il faut se cramponner dur au fauteuil devant car la route est caillouteuse et pleine de trous et nous faisant sans arrêt soulever les fesses de notre siège) puis nous avons pris un 2ème mini bus qui nous a stoppé devant la porte d’entrée du site montagneux, ou se trouve un magnifique temple. 

Dans le Sichuan, au coeur d'une forêt de pins centenaires, s'élève une majestueuse montagne, peuplée de stèles et de temples, où une communauté taoïste vite et accueille touristes et pélerins...






Stèles, monuments, chapelles et temples taoïstes ponctuent le parcours menant de la grande entrée au pic central.

Nous avons parcouru un long sentier de randonnée …avec dans les yeux une foule de visions pittoresques dans un cadre sauvage aux vues splendides, parsemé de magnifiques sanctuaires taoïstes. 







Le nom de ce lieu QING CHENG SHAN « La Montagne de la Verte Ville », vient de l’environnement exceptionnel de cette montagne, où se côtoient des arbres rares qui constituent une frontière naturelle isolant la montagne du reste du monde. Réputée comme « premier lieu de la tranquillité sous le ciel », la montagne Qing Cheng reflète tout l’éclat du taoïsme dans la Chine ancienne.
On y trouve de nombreux temples et grottes taoïstes, où les moines ont pratiqué pendant des siècles jusqu’à aujourd’hui. À l’heure actuelle y vivent une centaine de moines.
Après une marche ardue montant d’escaliers en escaliers pour arriver à des temples, nous arrivons en haut d’une colline où se trouve un monastère et nous y avons passé la nuit… 





et on monte … on monte … d'escaliers en escaliers


voilà l'endroit où on va stopper pour dormir

la cuisine du monastère ...  les fourneaux sont vides... il ne reste plus rien à manger pour nous ..


La cuisine … tout est vide .. on arrive trop tard







La porte d'entrée de notre chambre ... au fond : 2 petits lits à baldaquin ....tout paraît vraiment très rétro ... mais ils ont la TV !




Notre chambre à Ana et moi ...  Voici la bassine pour se laver ...

Vue de la porte de notre chambre .... super !  endormie la nuit par une petite musique traditionnelle et réveillée le matin par les bruits de gongs !


A l'aube, c'est elle qui fait sonner les cloches ... lentement ... 8  fois ... de chaque côté 4 grosses cloches  … .... c'est le rituel du matin




On prend notre petit déj…  

C’est un de mes meilleurs souvenirs de mon voyage… malgré l'ambiance entre nous parfois tendue ...

Le lendemain, après notre petit déj en bas du Monastère, nous sommes redescendues pour regravir l’autre versant droit de la montagne « gorge des 5 dragons » et avons traversé le lac de Yuecheng sur un petit bateau puis nous avons pris un téléphérique qui effectue une partie de la montée.. pour la descente, nous avons longé des petits ponts sous des cascades … enfin j’en avais plein les yeux … et j’ai mitraillé de photos… 




Au pied de la montagne, se trouve le lac Yue Cheng Hu qu'on traverse en bac. Son nom, « lac de la Ville de la lune », évoque la dévolution au yin qui caractérise le fondement du taoïsme. De là, les touristes empruntent un téléphérique, laissant aux véritables pèlerins les escaliers conduisant au grand sanctuaire, le palais de la Pureté suprême (Shang Qing Gong), à mi-chemin de la montagne centrale. Une importante communauté de moines taoïstes y vit toujours.





Tout en bas une bande de jeunes est venue nous entourer et nous prendre en photo ...

Ana s'exerce à faire des grillades




Et là… j’ai un trou !!! avons-nous passé une deuxième nuit avant de descendre… je ne crois pas… vite MC ou Ana aidez moi SVP… je me rappelle que nous avons bataillé pour avoir un mini bus… monté dans un puis redescendre vite pour en prendre un autre.

Terrible tremblement de terre d'amplitude 7,8 dans la région du SHICHUAN.
Paraît-il qu'il avait été anticipé par un scientifique il y a plus de 5 ans... qui avait fait un article en 2002 dans un journal spécialisé, mais l'article était passé inaperçu... Il avait expliqué qu'il y avait eu des séismes réguliers dans cette région depuis 1900 tous les 16 ans et là cela faisait plus de 26 ans qu'il ne s'était rien passé. 
Il avait prédit le séïsme pour cette année et avait même observé récemment en alertant les autorités, le comportement étrange des animaux... des centaines de milliers de grenouilles qui sont sorties dans les rues des grandes villes.. un phénomènes très rares.. elles avaient elles mêmes anticipé ce séisme quelques semaines auparavant, mais les autorités officielles n'ont pas pris au sérieux ni les avertissements de ce scientifique chinois ni ces signes. la ville de CHENGDU où nous étions mi avril a terriblement été touchée et j’ai même cru voir le téléphérique que nous avions pris.. complètement effondré…. Pauvres gens… des personnes sont encore sous les décombres…. 

Que MC se rassure : les petits Pandas qu'elle a été voir (je n'avais pas été avec elle) n'ont pas été touchés par le séisme : Plus de 80 pandas de la réserve de Wolong, dans la province du Sichuan (sud-ouest), ont été retrouvés sains et saufs après le violent séisme qui a ravagé la région, a annoncé mardi l'agence Chine nouvelle.

L'Administration des Forêts avait indiqué lundi soir être sans nouvelles de ce site distant d'une trentaine de kilomètres de l'épicentre du séisme, localisé dans le district de Wenchuan.
Les 86 pandas qui vivent dans cette réserve n'ont pas été blessés, a précisé l'agence.
La Chine compte près de 240 pandas géants en captivité, à Chengdu et à Wolong.Les pandas à l'état sauvage sont estimés à près de 1.600, contre 1.114 en 2000, disséminés sur des territoires d'une surface totale de 23.000 kilomètres carrés dans les provinces du Sichuan, du Gansu (nord-ouest), et du Shaanxi (nord). 

Après CHENGDU , train jusqu’à PANZHIHUA (encore moins bien entretenu que les 2 autres) puis bus pour LIJIANG . En tout plus de 25 heures de route…. Cre….. vées !!!!! 

Pour une petite anecdote qui est arrivée à Marie Claude dans le train… inconsciemment, elle a voulu prendre en photo une chaudière … je crois … car elle était tellement archaïque que cela valait la photo… et elle a été interpellée par une « policière » … ne comprenant pas ces paroles… évidemment en Chinois… Marie Claude, tranquillement a fait un grand sourire et a continué et ensuite a été s’asseoir … 
Peu de temps après arrive la policière avec 2 hommes qui cherchaient MC dans son compartiment… Ils ont demandé très sévèrement à MC qu’elle efface la photo !!!! (enfin c’est ce qu’elle a compris… par geste… car aucun ne parlait Anglais). 
 


Lijiang est située dans le sud-ouest de la Chine, dans la province de YUNNAN qui est voisine du Tibet et du Vietnam. La ville est à 2600 m au dessus du niveau de la mer sur un plateau entouré de 3 montages qui suit les méandres du fleuve Yangtsé.

Une splendeur cette ville …. j'ai adoré  !
Petite ville chinoise proche du Tibet très agréable… Merveilleux dédale de ruelles pavées, de vieux bâtiments en bois, de canaux et de petits ponts… et plein de shopings J’ai beaucoup aimé cette ville très pittoresque avec ses petits lampions rouges la nuit … par contre beaucoup de touristes Chinois… hé oui ! normal …..  

La vieille ville de Lijiang est sûrement l'une des villes anciennes les plus charmantes au Yunnan et pour tout voyage en Chine. Classée au patrimoine mondial de l'Unesco et haut lieu de la minorité Naxi, Lijiang est une ville idéale pour se détendre.

Cette ville est également le point central vers une région riche en activités diverses, comme la randonnée dans les Gorges du Saut du Tigre, aux Montagnes du Dragon de Jade ou à Wenhai, une visite à dos de cheval ou à pied des anciennes villes Naxi de Shuhe, Baisha ou Yuhu. Lijiang est également le point de départ pour une expédition vers le Lac Lugu.

Nous avons pu profiter de presque tout ça … Mais j'y retournerai certainement un jour.  J'ai vraiment trop adoré !!!

Ces quelques photos vous en montreront une partie  :












on nous observe































SHANGRI-LA est une petite ville de montagne aux portes du TIBET

SHANGRI-LA était, il n'y a pas si longtemps que cela, appelée Zhongdian. Ce nouveau nom vient en fait du livre "Les Horizons Perdus" de James Hilton, inspiré par les récits de l'aventurier américain, Joceph Rock qui vécut près de Lijiang à partir de 1922. Shangri-la y est décrite comme étant une contrée mystérieuse dans le sud-ouest de la Chine, paradis cerné par les montagnes où ses habitants vivent en harmonie entre eux et la nature et … éternellement.
ça c'est la légende. La vérité, c'est que le gouvernement chinois a mis en compétition plusieurs villes pour recevoir ce nom, parmi lesquelles Lijiang et Zhongdian, qui a finalement gagné. On ne peut toutefois pas nier que Shangri-la a quelques points communs avec la légende …..  La ville est perchée dans une vallée à 3160 mètres d'altitude sur un plateau herbeux, cernée de toutes parts par les montagnes. Les yacks et les chevaux paissent dans l'immense étendue des pâtures, tandis que les stupas décorés de nombreux drapeaux colorés jalonnent la campagne.

Shangri La, un monde à part, le « monde perdu ». Il reste ici comme un goût de bout du monde, une atmosphère unique et lointaine en partie due à la minorité tibétaine locale, qui donne à la région un avant goût du Tibet

La ville de Shangri-La se situe au centre de la région sacrée des 3 fleuves : le Yangsté, le Mékong et la Salween 








 

  
 


monastère tibétain Gedan Songzanlin, situé juste en dehors de la ville, qui nous imprègne de l’atmosphère tibétaine locale.























Je viens rajouter cette vidéo que j'ai découverte et qui m'a bien attristée … en janvier 2014 un immense  incendie a dévasté toute la ville


 



Voilà... Les travaux de reconstruction sont en cours et devraient durer au moins deux ans. En espérant que les bâtiments reconstruits respectent l'atmosphère si particulière de Zhongdian et ne la dénaturent pas. J'espère en tout cas que les habitants s'en sortiront.
 Mais plus rien ne sera comme avant...